Temples de la religion hindoue

De Madras ou Chennai, de Bangalore à Madurai… on retrouve de nombreux temples et la religion hindoue…
Le long de la côte, du golfe du Bengale, entre Madras et Pondichéry…

Entre la mort de l’apôtre Thomas, la venue de Marco Polo en 1292, l’arrivée des portugais en 1521, Madras doit son essort grâce à l’implantation du premier comptoire des Indes Orientales crée par les anglais en 1639…

Découvrez sur les rivages de la côte des Coromandel à Mahabalipuram, un des plus imposant bas relief au monde. Ce panneau de 27m sur 9m nous conte la légende de la « Descente du Gange »…

Emprunté à la mythologie brahmanique cette scène représente l’art rupestre indien. Shiva fait descendre sur terre le Gange qui symbolise la prospérité et le renouveau…
La  » ville blanche  » Pondichéry ne peut se décrire, son nom reste dans nos coeurs…

Ville cosmopolite on y parle encore le français. La population y est acceuillante exubérante et fort sympathique…
Les temples de Bahur et Tiruvandarkovil sont consacrés à shiva, ils illustrent des poses de la danse classique indienne…

Bangalore est une ville pourvue d’immenses espaces verts et abrite des hôtels luxueux et confortables, un palais de style Regency…

Dans le parc Cubbon, non loin de la gare ferrovière, vous trouvereez une imposante construction de style néo-dravidien: le vidhana Soudha…

Le palais de Tippu Sultan est de style persan du XVIIIe siècle (1791) et ne manque pas de charme…
Kanchipuram est l’une des 7 cités saintes de l’hindouisme.

Cette « Ville d’Or » est le carrefour de différentes religion. On compte encore une centaine de temples dédiés à la gloire de Shiva, Vishnu…

A visiter le temple de Piravatteneshvara, Ekambareshwara, Kailashanatha, Venkanatha, Varadeja…

Chidambaram est la citadelle du shivaïsme. Le sanctuaire de Nataraja est une vaste cité religieuse… Bassin de Shivaganga

A Mahabalipuram, le temple du rivage est bâti sur la plage…
Les travaux débutèrent vers le 7 è siècle…
A découvrir au soleil levant lorsque le soleil dévoile l’architecture sur le sable humide du petit matin…

Inde : Envolez-vous dans un pays enchanteur !

L’Inde et une destination de rêve fait d’exotisme, de couleurs et d’aventures. Idéal pour un voyage entre amis, en famille ou pour une petite escapade en couple, l’Inde est une terre enchanteresse à visiter absolument.

Que voir en Inde ? 

Le pays regorge de nombreux sites historiques et culturels tout aussi intéressants les uns des autres. À visiter impérativement lors d’un séjour Inde.

La cité d’Âgrâ qui est l’ancienne capitale du royaume compte parmi les sites les plus affectionnés par les touristes. Elle renferme notamment le célèbre monument Taj Mahal, ses jardins et ses minarets. À noter qu’il est possible d’accéder à la « Visite privée : Excursion d’une journée à Agra, au Taj Mahal et à Fatehpur Sikri au départ de New Delhi » qui est prévue pour une journée entière.

Le Rajasthan, aussi connu sous le surnom de « Terre des rois », abrite les deux cités princières Jaisalmer et Bïkaner et les fameux palais-forteresses des Maharadjas, les garhs.

Le palais-forteresse Junagarh entouré de muraille se trouvant à Bïkaner et ses havelis, des petites maisons magnifiques, sont aussi à visiter.

La ville de Pushkar est un lieu de pèlerinage connu à travers le monde pour son lac sacré et ses nombreux sanctuaires et temple. À Delhi, l’on peut également passer par Jaipur, Jodhpur, Udaipur et finir la visite avec la somptueuse forteresse de Jaisalmer situé en plein désert.

Circuits et itinéraires de voyage en Inde

L’Inde est une destination intéressante dans la mesure où elle invite à l’aventure. La beauté naturelle du pays est à découvrir lors d’un circuit Inde. Que ce soit dans le Rajasthan, au bord de la mer dans le Tamil Nadu ou le Kerala, à Delhi ou Bombay ou encore dans les contreforts de l’Himalaya, les sites à visiter sont tellement nombreux qu’on ne pourrait tous les citer.

À partir de Bombay, l’on peut faire une halte dans le Kerala sans oublier de passer par Goa et le Karnataka. Le Tamil Nadu et ses nombreuses villes sacrées qui se composent de temples impressionnants comptent également parmi les sites les plus affectionnés par les touristes. Kerala est connu pour ses magnifiques paysages diversifiés. Mangalore, Cochin, Mysore et Trivandrum permettent de découvrir la mer et les bords du pays.

À partir de Madras, en passant par Pondichéry, Mahabalipuram, Thanjavur, Chibandaram, Madurai, l’on peut arriver jusqu’à l’île sacrée de Rameswaram. De Calcutta, en passant par la vallée du Gange, l’on arrive jusqu’à Varansi (Bénarèsz). De là, l’on remonte jusqu’à la ville sacrée de Haridwar.

L’Inde est une destination exotique, idéal pour un voyage de découverte. Un séjour Inde est à la fois attrayant, palpitant et assurément intéressant, d’autant plus que les circuits Inde proposés permettent de découvrir toutes les merveilles que recèle le pays.

Kochi, une escale croisière par excellence en Inde

Cochin, appelée également Kochi est une ville portuaire de l’Etat de Kerala en Inde. Sur le plan général, on peut la diviser en trois parties: la péninsule de Mattancheri , l’île de Willingdon ainsi qu’ Ernakulam. Les différentes origines et religions de la population de Kochi ont fait d’elle une ville multiculturelle de l’inde. La ville est également bien connectée au monde, car tous les voies, que ce soit aérienne, terrestre ou maritime y mènent.

Puisque Kochi abrite l’un des plus beaux port de la mer arabe, pas mal de compagnies de croisières desservant l’ inde proposent une escale dans cette ville. Costa croisieres, le numéro un des croisières mondiale s’affiche au premier rang de la liste de ces compagnies.

Votre journée d’escale à Kochi peut être organisée selon vos intérêts avec les idées d’excursions suivantes:

En descendant de votre bateau Costa NeoRomantica , le port même est votre première curisité à voir à Kochi . Le Fort Cochin ou le presqu’île de Mattancheri vaut également un détour. On peut y visiter le palais Hollandais ou le Mattanchery Palace datant de 1557 . Admirez- y des jolies pentures murales. Le Palais Bolgatty , désormais transformé en hôtel est aussi une des attractions de la péninsule. Les autres édifices à visiter à coté de ça ne manquent pas, comme: L’église Saint-François ou la Synagogue juive. Pour s’amuser au bord de la mer, rendez- vous sur l’île de Willingdon. Sinon, au coucher du soleil ,mémoriser en photos les filets de pêche de Cochin. Bien sûr que toutes les croisieres costa sont toujours accompagnées par des propositions d’excursions lors de vos escales, mais pour ceux qui veulent s’aventurer seuls, ces idées d’excisions leurs seront bien utiles.

Les mois, les plus propices pour faire une escale à Kochi sont entre Novembre à Mai , la période pendant laquelle, il y a moins de précipitations et il fait beau pour des balades en villes

Loisirs

Des divertissements de toute sorte sont possible dans les villes principales, y compris des spectacles, des clubs et des discothèques à l’occidentale. D’une manière générale, les divertissements du soir vous fournissent une excellente occasion pour apprécier et saisir de près la densité et la richèsse de l’héritage culturel du pays .. Dans la plupart des cas, il s’agit des manifestations culturelles ayant comme menu ou programme la danse classique indienne accompagnée de musique indienne stimulante, gracieuse et haute en couleur. Se renseigner auprès de votre hôtel local pour plus de détails.

L’industrie cinématographique indienne est considerée comme étant la plus grande du monde. Elle produit trois fois plus le nombre de long-métrages réalisés aux Etats Unis. Mumbai, Chennai et Calcutta sont les Hollywoods du pays. Il y a pratiquement des salles de cinéma dans chaque ville parmi lesquelles quelques unes projettent des films anglais. La musique et la danse font partie intégrante du cinéma indien qui s’enrichit de plusieurs influences afin de créer une riche variante d’art cinématographique. Les théâtres des grandes villes mettent en scène des pièces en anglais.

Sports

L’Inde offre une gamme d’activités sportives riche par sa diversité et ses distractions qui vous projetteront dans des évasions sans sousis .Elle va t du ski (au Cachemire) jusqu’aux sports nautiques (dans les stations balnéaires de la péninsule Sud). Quelque soit la saison, vous trouverez un sport qui s’allie et correspond à votre goût. Essayez une promenade en voiture à partir du premier tee d’un des beaux terrains de golf du pays ou lancez l’appât à la pêche r des truites ou des saumons dans l’eau lirnpide des rivières du Nord ou du Sud. Regardez un match de hockey adroitement mené ou pariez quelques roupies tout en côtoyant le monde élègant des parieurs qui fréquentent les champs de courses indiens. Ou bien combinez le plaisir de ces jeux en regardant un match de polo. Les hôtels et les Offices du Tourisme seront en mesure de vous donner plus de détails. Lorsque vous êtes en Inde, pourquoi ne pas essayer un des jeux suivants?

Rafting: Un sport assez jeune en Inde. Les rivières de montagne alimentées par la neige fondue qui descendent de l’Himalaya font de l’Inde du Nord une des meilleures régions du monde appropriée à la pratique de à ce sport. Les débutants ont un choix d’eaux calmes, mais avec la certitude de rencontrer un superbe paysage riverain. Quelques rapides atteignent 8 sur l’échelle de Colorado (la plus rapide étant 10), mais la plupart d’entre elles varient de 4 à 6. Les régions principales sont le Ladakh, le Garhwal et l’Himachal Pradesh arrosé de quatre rivières.

Alpinisme: Delhi est le point de départ des activités alpinistes de l’Inde, l’endroit principal étant Tughlaqabad. Un peu plus loin, les collines Aravalli (surtout Dumdama, Dhauj et Nuh) et l’Himalaya (Garhwal en Uttar Pradesh) offrent d’excellentes possibilités pour l’alpinisme. Au delà de Pune sur les Ghâts Occidentaux, les formations rocheuses pittoresques se prêtent bien à l’alpinisme. Tout à fait au Nord, la vallée de Manali et le col Rohtang de l’Himachal Pradesh sont connues pour leur activité alpiniste. Au Sud, plusieurs montagnes offrent des possibilités d’alpinisme, surtout les Ghâts Occidentaux: les Nilgiri, les collines Kolli et Shivroy au Tamil Nadu et les montagnes Kemangundi, Nandi, Chitradurg et Chamundi au Karnataka. Des ascensions moins difficiles se font dans la région de Mont Abu et Sariska (Rajasthan). Sauf pendant la période de la mousson, l’alpinisme peut se pratiquer tout au long de l’année et l’équipement peut se louer sur place.

Safaris-Chameaux: Une éxcursion idéale pour ceux qui ont du temps et l’envie de connaître les nuances subtiles du coucher du soleil dans le désert et la magie solitaire des sables dorés ondulés.Les amoureux de clame et d’ombrage s’y trouvent souvent. Les safaris-chameaux sont organisés dans le désert du Thar et leurs durées peut varier d’un à quinze jours. Les meilleurs safaris se font à travers le désert du Thar, dans la région de Jodhpur, Jaisalmer et Bikaner en traversant de petits villages et des comptoirs perdus au fond de la campagne. Les organisateurs de safaris essaient de recréer l’ambiance des anciennes caravanes.: La musique, la nourriture traditionelle et l’hospitalité autour du feu font partie intégrante de cette expérience unique. Le personnel est disponible pour vous aider et l’équipement nécessaire vous est fourni.

Déltaplane: Un autre sport qui devient de plus en plus populaire et qui est aussi un excellent moyen de voir le paysage indien.On trouve des clubs à Pune, New Delhi, Mumbay, Chandigarh, Shimla, Devlali et Bangalore. Plusieurs sites de déltaplane en Inde (surtout dans la région de l’Himalaya) ont été bien cotés par les experts. Le climat du pays donne de bons effets thermiques d’ascension pendant les mois d’été. La pratique de ce sport est déconseillée en période de mousson.

Vol à Voile: L’Inde abrite une douzaine de clubs de vol à voile. Ce sport peut se pratiquer toute l’année, mais plus particulièrement durant la saison qui se situe de Septembre à Novembre et de Mars à Juin.

Par beau temps, vous pourrez faire des acrobaties, des tonneaux ou des vols en perte de vitesse.

Ascension en Ballon: Le Club Indien de Ballons à Safdarjang à Delhi est le centre principal de cette activité. Les ballons peuvent transporter jusqu’à dix personnes et monter jusqu’à 240 mètres.

Course d’Automobiles: La diversité topographique de l’Inde la rend idéale et propice pour les courses d’automobiles aussi bien sur les routes de désert que sur les pistes des plages, des collines, des montagnes et des forêts tropicales. Il existe des courses de voitures d’époque mais également des évènements présentant des voitures plus modernes ayant pour but de tester la maîtrise des appareils et des routes par des chauffeurs. Parmi ces courses, on peut citer notamment le Monsoon Ralley, le Charminar Challenge et la plus exigeante de toute l’Himalayan Car Ralley. Cette dernière se déroule en quatre étapes couvrant une distance de 3200 Km etsurtout dans la région montagneuse de l’Himachal Pradesh et de l’Uttar Pradesh.

Cricket: Un sport très populaire en Inde. A l’occasion du Test d’Hiver, lorsque l’équipe nationale joue dans les villes principales, la fièvre monte. On peut assister à des matches interclubs dans chaque ville.

Ski: Le ski est en train de devenir un sport populaire. Quelques stations de montage situées dans l’Inde du Nord offrent des possibilités de ski. Les deux centres principaux sont Gulmarg au Cachemire et Kufri en Himachal Pradesh et situés dans le plus beau paysage montagneux du pays.

Pêche : En Inde, on peut pêcher soit dans les rivières soit en mer, la gamme de prise varie des requins, des « karkaras » et des « gohols » dans les eaux profondes de l’océan indien ou du golfe du Bengale jusqu’aux truites et « mahseers » dans les eaux limpides des rivières du Nord et de Nilgiri. Les autorités locales de pêche peuvent vous louer sur place le matériel de pêche néccessaire.

Pour plus d’informations concernant les saisons et l’autorisation de peche ,il est recommande de s’adresser à l’Office du Tourisme local.

Golf: Des terrains de golf splendides sont ouverts aux touristes. Se renseigner auprès de grands hôtels pour les détails concernant l’adhésion provisoire. Le Championnat d’amateurs de Calcutta attire un grand nombre de joueurs expérimentés et professionnels de l’Est. Le niveau est élevé. Pour les amateurs du golf, le Club Royal de Golf de Calcutta offre une adhésion temporaire. Srinagar et Gulmarg possède de bons terrains et organisent des tournois au printemps et en automne, Le terrain de golf de Shillong est considéré comme étant le plus beau du monde. Les terrains de golf de Bangalore, d’Ooty et de Cochin . ne sont pas moins enviants.

Autres Sports: L’équitation dans les stations de montagne, le tennis et le squash dans les hôtels et des clubs privés. La plupart de grands hôtels ont des piscines. Il existe aussi des possibilités pour des sports nautiques tels que la voile, le canotage et le ski nautique dans les stations balnéaires. Les iles Andaman sont connues surtout pour la plongée sous-marine. Les sports à spéctacle sont le football pour lequel l’intérêt est en train de s’accroître, le polo et le hockey dans lesquels les indiens ont toujours dominé, décrochant des médailles d’or pendant les jeux Olympiques. Quelque soit votre intérêt, quelque soit votre plaisir, l’Inde peut vous fasciner autant par ses sports que par son paysage, sa culture et sa beauté.

Trekking

Le trekking a fait du chemin depuis le temps des voyages fatiguants à pieds ou a bord des chars `aux boeufs. Aujourd’hui, le trekking évoque les visions spectaculaires de l’Himalaya septentrional et oriental, des Ghâts de l’Ouest brumeux ou la tranquillité bleue des Collines de Nilgiri.L’Inde est l’ultime destination des vacances-trekking, offrant tout, depuis les excursions courtes et faciles jusqu’aux longs défis des sommets enneigés.

L’Himalaya offre au trekker tout l’éventail des émotions : défi et récompense, grandeur et danger, fatigue et satisfaction. Le battage publicitaire des dieux s’avère juste: la magie de cette chaine de montagnes ne peut être décrite. Le nom « Himalaya » veut dire « lieu des neiges » et pour la plupart des gens, le but ultime que présente ces sommets étincelants semble lointain et réservé aux expéditions sponsorisées ou aux sportifs accomplis. Cependant, la chaîne intérieure connue sous le nom de « Greater Himalayas » n’est pas difficile à atteindre pour un marcheur moyen, quelque soit son âge.

L’étendue du terrain himalayen fournit des itinéraires de choix pour tous les goûts. Ceux qui craignent pour leurs genoux foncent en ligne droite vers le Kashmir à l’ouest.

La chaîne de montagnes la plus haute du monde l’Himalaya occupe 3500 kms des frontières Nord et Est de l’Inde. Rien ne peut égaler le spectacle des sommets enneigés, des glaciers, des pentes recouvertes de forêts de pins, des fleuves et des riches prairies de fleurs sauvages. L’Inde péninsulaire, est couverte de régions verdoyantes, de bois tropicaux et de vergers odoriférants.

Une Palette de Treks

Chacune des cinq régions composées de Kashmir, Ladakh, Himachal, Uttarakhand et Sikkim ont des douzaines de pistes pour le trekking et des informations plus détaillées peuvent être obtenues dans les guides.

Jammu et Cachemire

l’etat de Jammu et Cachemire est situé à l’extreme nord de l’inde et est connu pour le trekking. C’est une région extrêmement belle avec des prairies pailletées de fleurs, des vergers sauvages, des forêts de coniferes, des sommets glacés, des ruisseaux clairs et des fleuves. Srinagar, la capitale est le point de départ de nombreux trekking surtout vers les collines « Zabarwan Hills » et « Shankaracharya Hill ». Les trois autres points de départ au Jammu et Cachemire sont: Pahlagam (100kmde Srinagar) dans la Vallée Lidder, le point de départ de randonnées aux sanctuaires d’Amamath, Aru, Lidderwat et aux lacs glacés de Tarsar et Tulian; Gulmargh (51 km de Srinagar), d’où on peut faire des randonnées vers les petits lacs clairs de montagnes d’Apharwat et Alpather, les lacs des plateaux de Vishansar et Gangabal et les Glaciers Thajiwas et Sonamarg dans la vallée Sindh, le point de départ de randonnées dans les montagnes avoisinantes.

Srinagar est également l’axe principale pour des randonnées dans le plateau aride du Ladakh, pays de l’étemelle sécheresse, foyer des ânes sauvages et des yaks et berceau des hautes montagnes de glaciers qui n’ont rien à envier à celles des celles des régions polaires. Leh, la capitale divisionnaire, est située sur une ancienne route de la soie et elle est également le point de départ de randonnées spectaculaires à travers ce paysage remarquable. Plus loin au Sud, il est possible de faire d’excellentes randonnées dans les alentours de Jammu, la tête de ligne vers la vallée du Cachemire. Les centres principaux sont Kishtwar, Doda et Poonch.

Himachal Pradesh

Le paysage de cette province varie des rochers dénudés et des torrents furieux des vallées de Spiti et Lahaul au Nord, au pays méridional des vergers de Kangra et Chamba. Les randonnées à partir de Manali incluent le fleuve Bhaga en direction de Keylong,avec un prolongement vers le glacier Bara Shigiri ou vers Leh (voir ci-dessus) à travers le Col de Baralacha. Kulu, au centre de la province, est situé dans une vallée étroite entre les imposants monts Himalaya et le fleuve Beas et est connu pour ses temples et ses fètes réligieuses. Les randonnées partant d’ici traversent les rizières en terrasses et se poursuivent jusqu’aux lointaines régions enneigées et glacées. La vue à partir du Col Rohtang est particulièrement spectaculaire et impressionnante. La ville de Dharamsala, dans la région de la Vallée de Kangra, est le point de départ des randonnées en direction de la vallée de Bharmaur à travers le Col Indrahar et au delà vers d’autres cols plus hauts encore. Chamba, située sur une montage au-dessus du Fleuve Ravi, est nommée ainsi, en raison des fleurs parfumées de champa qui poussent ici. Les randonnées à partir de la ville voisine de Dalhousie mènent au lac glacé de Khajjiar et aux Cols de Sach et Chini. Simla, la capitale estivale des Anglais, est une haute station de montagne d’où partent les randonnées en direction de la vallée Kulu à travers le Col Jalori, tout en se poursuivant vers les cols de Kalpur et Kinnaur.

Garhwal

Hautement située dans l’Himalaya , le Garhwal(quelques fois surnommé Uttarakhand) est riche et abonde en mythes et en légendes des dieux indiens. C’est également ici que se trouve la source du Gange vivifiant. Bien sûr, la plupart des grands fleuves du Nord de l’Inde ont leurs sources dans cette terre de riches vallées et de sommets enneigés culminants.

Mussoorie, une station de montagne où venaient souvent séjourner les Anglais pour éviter la chaleur brûlante des plaines, est une excellente base de randonnées vers les vallées Gangotri et Yamounotri. La source du Gange à Gaumukh est également accessible à partir d’ici. Rishikesh, une autre station de montagne, est située juste au Nord de la ville sacrée d’Hardwar et elle est la base de randonnées vers un autre sanctuaire Badrinath. La stupéfiante Vallée des fleurs, qui est en pleine floraison en août, est un arrêt particulièrement gratifiant sur la route de Badrinath. D’autres destinations comprennent le Lac Hemkund, la Vallée Mandakini et Kedranath l’une des douze « Jyotirlings » du Dieu Shiva avec un beau temple.

Kumaon

Cette région, qui s’étend des monts Himalaya au Nord jusqu’aux contreforts verdoyants de Terrai et Bhibar au Sud, comprend trois districts d´Uttar Pradesh au Nord-Est des monts Himalaya lesquels sont tout particulièrement riches en faune. Un des principaux centres de trekking est Almora, une base idéale pour la randonnée dans les forêts de pins et de rhododendrons offrant des vues pittoresques des montagnes nues et enneigées. D’ici, on peut accéder au Glacier Pindiri et à lavallée de Someshwar. Une autre base est Nainital, une charmante station de montagne riche en vergers. Elle est la base des randonnées courtes vers Bhimital, Khurpatal et la forêt Binayak. Ranikhet, avec une vue magnifique de l’Himalaya central, est la base de randonnées vers Kausani. La vue à partir d’ici est la plus spectaculaire en Inde et elle fut à l’origine de l’inspiration qui a conduit le Mahatma Gandhi à écrire son commentaire mémorable sur le « Gita Anashkati Yoga ».

Darjeeling et Sikkim

Dominés par les cinq sommets majestueux de Kanchenjunga, Darjeeling et le Sikkim, partie Est de l’Himalaya, sont également une région de douces collines , de vallons, de forêts de pins, de lacs turquoises et de ruisseaux luisants . On peut y arriver facilement en prenant le le « Petit Train » à partir de New Jalpaiguri. La ville de Darjeeling qui héberge l’Institut d’Alpinisme de l’Himalaya est la ville natale de l’alpiniste Tenzing Norgay qui gravit l’Everest. Elle est également la base de randonnées à partir des hauts niveaux vers les bas niveaux. Cette station de montagne offre des activités et des loisirs de vacances. Les destinations comprennent la Colline du Tigre (qui offre une vue stupéfiante des monts Himalaya), et les sommets de Phalut, Sandakphu, Singalia et Tanglu. Au Nord, arrosé principalement par les rivières Trista et Rangit, le Sikkim (capitale : Gangtok – Altitude :1870 m) est ombragé par le Mont Himalayen Kanchenjunga (8590 m) le troisième sommet du monde. À la fois mystique et omniprésent, la montagne domine les vallées profondes de plantations de riz où cohabitent les différentes communautés ethniques indiennes: Bhutias et Lepchas. Les expéditions de grandes randonnées et d’alpinisme vont jusqu’ à Dzongri, Gocha-La-Peak, Kanchenjunga à l’Ouest et plus au Nord vers Yumthang. Les drapeaux de priere vous accompagnent jusqu’aux lieux sacrés de Yuksam, Pemayangtse, Rumtek pour ne citer que quelques uns des 67 monastères bouddhistes.

Les Collines Aravalli

Les Collines Aravalli, les restes de la plus ancienne chaîne de montagnes dans le souscontinent, ressemblent à des affleurements de rochers plutôt qu’à des montagnes . Elles sont pratiquement dénudées sauf aux voisinages des oasis où elles sont recouvertes d’acacias épineux et de palmeraies. Le Mont Abu, la station principale de la région, est situé dans un plateau isolé entouré de riches forêts. Une gamme de randonnées d’une journée sont possibles à partir d’ici et toutes permettent la visite de quelques temples remarquables de la région et surtout le Ternple Arbuda Devi, sculpté sur la paroi du rocher et offrant des vues spectaculaires à travers les collines. On peut également accéder à Guru, Shikhar, Gaumukh et Fort Achalgarh au cours des randonnées d’une joumée à partir du Mont Abu.

Les Collines Satpura

Cette chaine à la limite de l’Inde centrale forme la frontière Nord du Deccan. La station de montagne principale est Pachmarhi, une jolie station de vacances de clairières qui est couverte de forêts et de ravins profonds donnant sur des collines de grès rouge. Des courtes randonnées vers les sommets Mahedeo et Dhupgarh peuvent être organisées à partir d’ici.

Pour plus d’informations, contacter l’Office National Indien de Tourisme; ou le Bureau de Tourisme,ou l’Association pour le Développement du Tourisme du Madhya Pradesh, Prasthal Bungalow, Pachmarhi.

Les Ghâts de l’Ouest

Les Ghâts de l’Ouest forment une ligne continue et parallèle à la côte Ouest de l’Inde depuis la rivière Tapti jusqu’à l’extreme sud du sous-continent. Les montagnes sont principalement couvertes de forêts tropicales. Cette région est d’une grande beauté naturelle. La station de montagne de Mahabaleshwar, au Nord de la chaîne est considerée comme la base idéale pour les voyageurs faisant des randonnées. D’autres bases populaires et destinations de randonnées incluent Lonavala, Khandala, Matheran et Bhor Ghat qui est, une région pittoresque de chutes d’eau, de lacs et de bois. Plus au Sud au Karnataka se situe Coorg, perchée sur une colline verdoyante et entourée de paysages de montagnes. Madikeri, la station de montagne, est un point de départ pour des randonnées dans cette région.

Les collines de la Haute Palani au Tamil Nadu sont un rejeton des Ghâts et sont couvertes de dunes ondulées et d’herbes rudes. Kodaikanal, une belle station de montagne, est une base intéressante pour deux courtes randonnées: Soit vers le Rocher Pilar où bien vers la vue de la Vallée Verte. Courtallam, également au Tamil Nadu, est entourée d’une dense végétation et de plantations de café et d’épices;est riche en faune et elle est également une des plus belles régions des Ghâts de l’Ouest. C’est une station thermale où les collines sont entourées de chutes magnifiques dont l’eau est connue pour ses propriétés médicinales bénéfiques aux baigneurs. Pour plus d’informations, contacter l’Office National Indien de Tourisme; ou le Centre d’Informations Touristiques, ou l’Association pour le Développement du Tourisme du Maharashtra, Central Building, Sessoon Road, Pune.

Les Monts Nilgiri

Le climat:est agréable.et la hauteur est de 2833 m. Appelés Montagnes Bleues à cause de leurs teintes de lilas, ils sont connus pour leurs orangeraies, leurs plantations de thé, leurs pentes boisées et leurs lacs tranquilles.,Il sont connus également sous le nom de « Reine des stations de montagne ». Ici, il y a trois principaux centres de randonnées: Udhugamandalam est la base de promenades en direction de « Wenlock Downs », des Chutes Kalahatti et de la Réserve d’Animaux Sauvages de Mudumalai; Coonor, dont la situation permet un accès facile au « Drogg’s Peak » et au « Lamb’s Rock »; et Kotagiri, le plus ancien des trois, a une position priviligiée qui lui permet d’offrir plusieurs randonnées ombragées pour explorer les Nilgiris et pénétrer leur tranquilité. Pour plus d’informations, contacter l’Office National Indien de Tourisme; ou le Centre d’Informations Touristiques, Gouvernement du Tamtl Nadu, du Karnataka et de l’Andhra Pradesh.

Renseignements genéraux sur le voyage-randonnée

Equipements essentiels: Tente, sac de couchage, matelas mousse/gonflable, sac à dos, parapluie (grand pourqu’il serve de canne), chapeau de soleil, lunettes de soleil, articles de toilette.

Vêtements: Veste protégeant du vent, veste en duvet, pantalons, chemises, pullover en laine, sous-vêtements en laine (pour les hautes altitudes), gants.

Chaussures: S’assurer d’emporter une paire de bottes de randonnée confortables (deux paires pour les longues randonnées) et au moins trois paires des chaussettes en laine. Utiliser du talc pour garder les pieds secs.

Trousse de premiers secours: Ouate stérilisée, pansements, pommade antiseptique, pastilles pour purifier l’eau, pilules pour les maux habituels (tels que toux, rhume, maux de tête et de ventre, etc.), lotion pour les yeux, crème solaire, un stimulant chaud en cas d’urgence, pilules de sel.

Divers : Lampe de poche, thermos/bouteille d’eau, crème anti-insecte, miroir, crème de beauté, pommade pour les lèvres, canne, lacets supplémentaires pour les chaussures, boîte à couture, conserves déshydratées.

Repas et Hébergement: Disponible sur toutes les routes de randonnées.

Permis: Il est rappelé aux voyageurs faisant des randonnées qu’il est interdit d’entrer dans les zones réservées et protégées sans autorisation. Veuillez consulter l’Office de Tourisme avant votre départ ou les Offices de Tourisme locaux à votre arrivée en Inde pour vous assurer des types de restrictions applicables et des documents exigés.

Saison: Elle varie d’une région à l’autre et pour plud d’informations il faut contacter l’Office de Tourisme En règle générale, la saison s’étend d’avril à juin et de septembre à novembre. Il est possible d’entreprendre des randonnées dans les vallées de Lahaul, Pangri eL Zanskar et au Ladkah pendant la saison des pluies (de juin à août) car ces régions recoivent peu de précipitations.

Alpinisme: Il faut obtenir un permis de la Fondation Indienne d’Alpinisme, Anand Niketan, Beneto Juarez Road, New Delhi, ND 110021.

Chennai, la porte s’ouvrant sur le sud exotique

Chennai a toujours été la porte du sud. C’est par ses ports que les grands Rois Cholas du XIe siècle commerçaient avec la Perse et l’Arabie, avec la Chine et Ceylan. Aux 16e et 17e siècles, la soie et le santal étaient amenés à la dynastie impériale de Vijayanagar à travers ses portes. De nos jours. Madras est la capitale d’un Etat, le Tamil Nadu; un carrefour aérien, ferroviaire et routier; et c’est toujours la porte du sud…

C’est une ville qui charme le visiteur par le rythme lent de sa vie et par sa plage immense. Les traditions jouent un grand rôle dans la vie des gens du sud. Ici les coutumes ont gardé toute leur valeur et la religion y est respectée. Consacrez deux jours entiers à Chennai.

Un héritage de richesses

L’histoire a laissé à Chennai une richesse culturelle.
Son art classique, les rites de sa danse et de sa musique demeurent unique et n’ont pas été touchés par l’influence extérieure. Vous devez d’assister à un spectacle de « Bharatnatyam » la danse typique de la région. Il y a aussi des galeries de tableaux, un zoo et, bien sûr, la célèbre plage « Marina ».

A 8 km se trouve « Guindy », le très réputé parc des reptiles.

Artisanat :
Soie, bronze, cuir, statuettes en bois… ainsi que le fameux « plateau de Tangore ».

Les temples de Shiva et de Vishnou

A l’intérieur de la ville se trouvent les deux célèbres temples de Kapaleeswarar et de Parthasarathi, avec leurs tours Gopurams sculptées, de manière caractéristique et leurs bassins en forme de lotus.

Le Soleil, le Sable et la Mer de Goa

Goa est un endroit spécial en Inde, un état favorisé par un climat idéal , des plages fabuleuses, un peuple charmant, une nourriture délicieuse, des forteresses perchées sur des collines, de petites églises blanchies à la chaux et d’imposantes cathédrales datant de l’ère portugaise … Un héritage culturel unique. Il n’est donc pas étonnant que Goa soit une destination touristique des plus prisées. Pendant les vacances, où les longs weekends, citadins stressés et Européens en mal de soleil y affluent et ne demandent qu’à être imbibés de sa chaleur et d’être choyés de sa nourriture délicieuse.

Les plages de Goa, comme toutes les autres sur la côte du Konkan, sont longues, droites et frangées de palmiers. Mais ici elles sont dotées d’une importante infrastructure: hôtels, pensions, restaurants et bars pour toutes les bourses. Du cinq étoiles aux plus petits récéptifs bouiboui pour hippies. Car Goa est un aimant qui attire tous les genres. Il suffit de se promener sur la plage pour recontrer tout ce monde .

A Goa toutes les plages sont de belles et vastes étendues de sable fin. Mais elles ont chacune leur propre caractèréstique , souvent fonction des gens qui la fréquentent et de la popularité des restaurants, des bars et des buvettes attenants.

Au nord de l’état, à la bordure du Maharashtra, l’énorme fort de Chapora domine du haut de la falaise, une de la série de forteresses érigées par les portugais pour protéger leur enclave. Tout au pied se trouve la plage de Vagator, avec ses criques et ses grottes.

Calangute et sa soeur jumelle Candolin situées au nord de la petite capitale de Panaji, sont á juste raison les plus connues car la plage y est large et propre. Baga, un peu au nord de Calangute, est tout aussi réputée et juxtapose les ruines d’un autre fort portugais.

A 4 km de Panaji se trouve une toute petite plage nommée Gaspar Dias. Un kilomètre plus loin, pratiquement inconnue des touristes, se trouvent Dona Paula et les ruines du fort de Cabo. Mais Gaspar Dias est réputée par sa baignade dangereuse.

La plage d’ Aguada est étroitement liée au Fort Aguada Hotel, un superbe établissement de première classe, construit sur la falaise autour des vestiges d’un fort datant du début du 17ème siècle. Bien qu’elle ne soit pas accéssible à travers les jardins de l’hôtel qui sont une propriété privée, on peut toujours s’ y rendre et s’y promener, car en Inde il n’y a pas de plage privée. L’hôtel est construit en trois parties: les bungalows de luxe sur les hauteurs, le fort qui s’avance dans la mer et un charmant village goannais composé de petites cottages individuelles. La plage d’Aguada est gorgée de buvettes et de vendeurs ambulants offrant un peu de tout allant des tapis du Kashmir jusqu’aux massages attirés par la clientèle de l’hôtel. On y trouve aussi une grande variété de sports nautiques.

les magnifiques 4 km de la plage de Colva sont jalonnés de bons petits restaurants et de bars sous forme pour la plupart de simples huttes. Mais ils servent une excellente cuisine locale.

Anjuna, au pied des falaises rouges, est toujours réputée pour être la plage des hippies de toute variante sociale, . Elle attire toujours de nombreux candidats en quête de nirvana et surtout pour marché aux puces qui se tient hebdomadairement.

Idéales pour se baigner, pour se faire bronzer et pour pratiquer les sports nautiques, ces plages et leurs kilomètres de sable doré ne sont cependant qu’un aspect du charme de Goa.

Des sangliers et des sambhars vivant dans leurs milieux naturels dans les collines des Ghats Occidentaux peuvent être vus à Bondla, une réserve d’animaux sauvages de Goa. Par ailleurs, la région est célèbre à juste titre pour ses fêtes multiples riches en couleurs.

Le Choix dans l’Ouest

Beaucoup de merveilles jalonnent les alentours de Mumbai. Au nord-ouest se situe le Gujarat, la région natale du Mahatma Gandhi, le père de la nation. Cette région est connue pour ses vêtements originaux et ses saris en soie tissés à la main. Vous y trouverez également le dernier refuge des lions asiatiques au fond de la forêt Gir. Palitana, Junagadh et Somnath méritent également d’être visités.

Vous pouvez vous joindre aux villageois qui, vêtus de leurs costumes hautement colorés, célèbrent une des fêtes ou foires qui abondent dans cet état. Ahmedabad, la principale ville d’industrie textile du pays est connue pour l’Ashram Sabarmati fondé par le Mahatma Gandhi où les principes de paix et de non-violence sont toujours enseignés. Les visiteurs y sont les bienvenus.

À l’est de Mumbai au Maharashtra, une grande et ancienne merveille vous attend passionnément: Les trente grottes de bouddhistes d’Ajanta taillées sur les parois rocheuses d’une gorge profonde et qui sont comme plongées dans une éspèce de contemplation silencieuse.

À travers ce tableau au caractère mystique remontez le temps jusqu’a deux mille ans pour y percer le secret du pouvoir des moines bouddhistes laissé derrière eux.. . Comparez ces grottes avec celles d’Ellora avoisinante qui sont immenses et d’où se dégagent une éspèce de dynamisme et d’énergie rayonnante: . Imaginez les artistes taillant et sculptant le rocher solide des collines pour façonner les trente quatre grottes hindoues, bouddhistes et jaïns pour graver sur les parois l’histoire de leurs religions et de leurs croyances.

Séjournez dans une des stations de montagne fraîches et reposantes telles que Matheron ou Mahabaleshwar, prisées par les habitants de Mumbai. Faites une promenade du soir autour des paisibles Bund Gardens à Pune, une ville agréable et aérée. Toutes ces aventures pourront entretenir la magie et la beauté des plages moins connues telles que Ganapathipule et Ratnagiri.

Mumbai – la Porte de l’Inde

L’Inde de l’ouest se compose du Maharashtra, du Gujarat et de Goa. Loin de l’ambiance vibrante de Mumbai, laissez aux plages de Goa bordées de palmiers le soin de vous réchauffer l’esprit et de vous détendre.. Ou bien aller méditer dans les anciennes grottes bouddhistes taillées dans le rocher solide sur les pentes des collines rocailleuses. Les foires et les fêtes multicolores du Gujarat vous projeteront dans une autre éxpérience Encore une fois le choix est très large dans ce pays qui offre tout.

Pour ceux qui désirent explorer et découvrir le Maharashtra, Mumbai est le point de départ. C’est une ville animée de mouvements: Rues grouillantes de monde, restaurants et magasins pleins à craquer, embouteillages inextricables aux heures de pointe et gares fourmillantes de banlieusards. Une ville de contrastes par excellence avec ses tours gorgées d’appartements luxueux àux des prix fabuleux. Elle est à la fois le Wall Street de l’Inde. et son Hollywood. et l’éscale pivot vers d’autres déstinations. pour beaucoup de voyageurs étrangers.

Après un bref repos sur la plage de Chowpatty sous le ciel tempéré du soir et après avoir siroté un jus rafraîchissant à base d’une tendre noix de coco, vous commencerez à aimer Mumbai. Vous vous sentirez en forme pour vous rendre à l’élégant Hôtel Taj Mahal pour un delicieux goûter ou pour prendre un verre tout en regardant le soleil se coucher derrière les bateaux amarrés au port. Dans le calme et le confort d’une chambre d’hôtel, vous pouvez plannifier vos visites. Envisagez une visite aux sublimes Jardins parés d’ornements architecturaux. Peut-être gagneriez-vous un million dans la course Mahalaxmi, un des meilleurs champs de course de l’Inde !.

Une visite fabuleuse aux célèbres studios de tournage de films à Mumbai pourrait être organisée et agrémentée d’une conversation avec une des vedettes. Revivez les anciennes histoires des dieux hindous sculptés sur les parois des grottes d’Elephanta. Cette île est connue pour ses singes bondissants qui croisent votre chemin et qui est accessible au prix d’une courte et agréable promenade en bateau à partir d’un point de repère célèbre de Mumbai : La Porte de l’Inde.